19.01.2017

Formations construire un logement adaptable

Le 20 et 27 mars 2017 au centre IFAPME les Isnes

Vous êtes concepteur ou constructeur? Vous  êtes déjà sensibilisé (e) au concept de logement adaptable mais vous ne savez le concevoir et/ou le réaliser? Alors les modules de formation sont fait pour vous ! Intéressé(e) ? Rendez-vous sur l’onglet formation de notre site.


24.11.2016

Un logement adapté à tout âge

Revue de presse

« Occuper à 70 ans un logement conçu lorsqu’on en avait 30, voilà qui s’apparente à du non-sens. C’est pourtant une situation à laquelle nous sommes de plus en plus nombreux à devoir faire face, car il n’est pas dans nos habitudes d’adapter notre logement en fonction de notre propre évolution. »

Cliquez ici pour découvrir la suite de l’article de la revue « Je vais construire & Rénover » du mois de novembre 2016.


25.10.2016

Les logements adaptables aussi dans la presse

Revue de presse

Le logement adaptable gagne à être connu. Dans la foulée de l’évènement de signature des premières attestations de logements adaptables, les médias se sont penchés sur le sujet. Articles de presse sous format papier ou numérique, émissions de radio, la presse nous livre les témoignages d’occupants des logements et de maitres d’ouvrage. Venez découvrir la revue de presse de l’évènement en cliquant ici!


14.10.2016

Evènement signature des premières attestations de logements adaptables!

Domaine des Grands Prés à Mons

Le projet « Construire-adaptable » a rendez avec la presse le jeudi 14 octobre à Mons.

Nos invités d’honneur, les ministres wallons Paul Furlan et Maxime Prévot apposeront leur signature sur les premières attestations de logements adaptables.

Pour plus d’informations, cliquez sur le lien.


14.10.2016

Signature des premières attestations de logements adaptables

Conférence de presse

Dans l’actualité précédente, nous vous tenions informer de la tenue d’un évènement clé pour le projet Construire-Adaptable aujourd’hui à 11h : la signature des premières attestations de logements adaptables !

A votre disposition, le dossier de presse de l’événement. 


04.02.2016

Gamah devient Atingo!


Gamah, membre du Consortium Construire adapatable, tourne une page...                                                  

En 1980, des défenseurs de la cause « PMR » se mobilisaient et créaient l’asbl Gamah. Avec force et conviction, ils réclamaient des aménagements pour les personnes handicapées, n’hésitant pas à descendre manifester dans les rues, à publier des pamphlets, à aller en justice… C’était un groupe d’action.

Au fil des ans, si Gamah a toujours cherché à améliorer l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, les moyens pour y parvenir ont évolué. Le dialogue et la transmission du savoir engrangé ces 35 dernières années sont devenus tout doucement les deux principaux leviers d’action. Le public « consommateur » d’accessibilité a également évolué et constitue maintenant une large part de la population. Ainsi sont naturellement nés les services de consultance et de formation à destination des personnes pouvant agir sur l’environnement : concepteurs, gestionnaires, mandataires politiques, fournisseurs, étudiants, etc.

Pour accompagner ces changements et souligner le renouveau, il est temps d’endosser une nouvelle identité et de tourner une page.

Aujourd’hui, Gamah devient Atingo.

Atingo ou l’importance de pouvoir atteindre son but.

Le but d’Atingo : une société inclusive et accessible à tous !


06.10.2015

Habitat et Vieillissement

Rapport, UCL

Le rapport “Habitat et vieillissement”, que vient de publier l’UCL, propose des réflexions très concrètes sur la place (spatiale et sociale) des personnes âgées dans la société et les formes d’habitat dignes et soucieuses de l’élan vital des seniors.

Le rapport est le résultat d’un travail de recherche de l’UCL commandé par l’a.s.b.l. Qualidom, les communes de Lierneux, Malmedy, Stavelot, Stoumont Trois-Ponts ainsi que par la fondation Roi Baudouin dans le cadre de sa campagne ‘50+ Pensez plus tôt à plus tard’.

Olivier Masson et Damien Vanneste en sont les auteurs. Robert Grabczan et Nathanaëlle Baës-Cantillon ont participé aux travaux.

 © 2015, Olivier Masson, Damien Vanneste (Université catholique de Louvain)

Tous droits réservés. Reproduction, même partielle, sous quelque forme que ce soit, interdite sans l’accord écrit des auteurs.

Une version ‘livre’ (impression couleur – reliure livre) est disponible auprès de l’a.s.b.l. Qualidom. Il suffit d’en faire la demande au docteur Dutilleux (ph.dutilleux@skynet.be).

Le livre sera envoyé après réception d’un versement de 35€ sur le compte be22 3401 3331 7747 de l’a.s.b.l. Qualidom.

 

 


08.09.2015

Le Bien Vieillir en Wallonie

Une société par, pour et avec les aînés !
Jeudi 1er octobre, dans le cadre de la Journée internationale des personnes âgées, l’UNIPSO, en collaboration avec l’asbl C.E.D.S, vous invite à poser un regard croisé sur les enjeux du vieillissement de la population.
 
Cette journée d'étude sera l’occasion de réfléchir, ensemble, aux besoins croissants des personnes âgées, de définir des priorités et d’identifier les moyens à mettre en œuvre pour construire une société du "Bien Vieillir".

Concrètement, nous entendrons les questions que se posent les personnes âgées, les réalités des prestataires de services, l’analyse des experts et les réponses des politiques ainsi que la présentation d’initiatives innovantes.

Un temps d’échange avec le public est également prévu.
...Soyez vous aussi au rendez-vous !
 

14.10.2014

Un projet de logement...Pensez adaptable

Séances d'information

Un logement est « adaptable » s’il peut être facilement adapté, à moindre coût, aux besoins des occupants qui connaissent une perte de mobilité ; comme c’est très souvent le cas des personnes âgées.

Comment concevoir et réaliser un tel logement ? La formation présentera les critères et solutions techniques pour répondre à ce nouveau défi.

Elle s’adresse aux professionnels de la construction, concepteurs et entrepreneurs.

Les contenus de cette formation font l’objet du « Guide d’aide à la conception d’un logement adaptable » publié par le CSTC. Cet ouvrage sera disponible lors des séances.


Programme  :    

  •  Rappel des enjeux du logement adaptable : une réponse aux besoins des personnes à mobilité réduite
  • Critères techniques du logement adaptable
  • État de la recherche de solutions techniques pour certains points sensibles : seuil, cloison démontable…
  • Descriptif des aménagements local par local
  • Échange : arguments en faveur de l’adaptabilité
  • Questions - réponses
  • Évaluation et relevé des attentes complémentaires

Deux dates sont prévues :

  • Le mardi 18 novembre 2014, de 14h00 à 17h00 au centre IFAPME des Isnes
  • Le samedi 29 novembre 2014, de 9h30 à 12h30 à l'hôtel "Les 3 clés" à Gembloux

Formateurs

Xavier Anciaux et Laurence Tonglet - Bureau d’étude Plain-Pied

Remarque

Si vous avez participé aux formations du 21 juin 2013, du 28 juin 2014 et du 1er février 2014, sachez que ces nouvelles séances portent sur le même objet.

Inscription

Via le formulaire en ligne sur le site de la CCW

http://www.confederationconstruction.be/wallonie/Agenda/AgendaDetail.aspx?no_reference=06015223

 Vous pouvez également trouver l'invitation en ligne.


15.05.2014

Communiqué de presse : Faire de son habitation un logement accessible, adaptable ou adapté !

Communiqué de presse

Pouvoir rester dans son habitation même lorsqu’on a développé un handicap ou que la mobilité devient plus difficile avec l’âge, c’est l’ambition de l’arrêté adopté par le Gouvernement wallon relatif au logement accessible, adaptable et adapté. Les Ministres du Logement et de l’Action sociale posent là un geste fort et montrent leur préoccupation par rapport aux personnes invalides et aux personnes âgées.

C’est une première en Belgique ! La Wallonie se dote d’un cadre réglementaire avec toute une série d’indications techniques pour faire de son habitation un logement accessible, adaptable ou adapté. Désormais, au moment de construire son habitation, il sera possible d’anticiper une perte d’autonomie temporaire ou définitive (grossesse, accident, handicap, vieillesse, …) en  intégrant dès le départ des aménagements simples (largeur des portes, la planéité du sol,…).

Le logement adaptable est une réponse appropriée pour celles et ceux qui souhaitent pouvoir rester chez eux même en cas de perte d’autonomie. Adapter ce type de logement en cas de perte de mobilité se fera en quelques jours, sans travaux lourds et sans coût important.

L’arrêté approuvé par le Gouvernement wallon précise donc toute une série d’indications techniques et précises telles que l’espace minimum entre les deux chambranles d’une porte, les dimensions d’un WC, etc. Le tout peut être transformé et aménagé par des cloisons ou des éléments amovibles. Ces adaptations futures concernent les pièces de vie indispensables à l’autonomie d’une personne, telles qu’une cuisine, un séjour, une chambre, une salle de bains et un WC, toutes accessibles et sur un même niveau. 

Les principes du logement adaptable :

  • Sol sans entrave,                 
  • Ni marche, ni ressaut,                   
  • Absence d’obstacle,               
  • Aires de manœuvre suffisante (rotation d’une chaise roulante),
  • Largeur de passage suffisante (largeur de portes, espacement entre le mobilier…),
  • Accès aux commandes (interrupteurs, prises,...),
  • Prévention des dangers,
  • Confort,
  • Aménagement évolutif

La Wallonie montre l’exemple et les futurs logements publics devront comporter 30% de logements adaptables pour répondre concrètement à l’enjeu du vieillissement de la population.

Si la conception du logement intègre les principes du logement adaptable avant de le construire, les surcoûts sont mineurs. A titre d’exemple, pour ses logements publics, la Région Wallonne a prévu un surcoût de 2000 euros pour un logement d’une chambre, 2500 pour un logement de deux ou trois chambres et 3000 euros pour un logement de quatre chambres.

L’arrêté a été réalisé en collaboration avec le secteur de la construction (CCW) et les associations représentatives des personnes en situation de handicap (Gamah) qui ont également participé avec l’Union Wallonne des Architectes à une phase pilote dans le cadre de l’appel à projets « construire avec l’accessibilité ».

-  Pour qu’un logement soit considéré comme «  accessible », il faut que depuis le parking ou le trottoir public, les voies d’accès telles que les portes d’accès à l’immeuble, les couloirs ou la distribution des étages permettent à une personne à mobilité réduite, éventuellement en chaise roulante, d’accéder jusqu’au logement concerné. En Wallonie, depuis les années 1990, tous les immeubles à appartements multiples doivent répondre à des critères techniques précis qui ont pour objectif de rendre un maximum de logements accessibles. Dans la pratique, il faut malheureusement constater que cette obligation est rarement suivie d’effet sur le terrain. Il suffit qu’il y ait une marche pour pénétrer dans l’immeuble pour que l’objectif d’accessibilité ne soit pas atteint.

-   Dès l’origine de sa construction ou de sa rénovation, un logement « adaptable » est un logement « accessible » qui est aisément transformable en un logement adapté aux besoins spécifiques d’une personne à mobilité réduite de manière à lui permettre d’y circuler et d’en utiliser toutes les fonctions de manière autonome.
L’adaptation se fera par des travaux simples ne touchant ni aux structures, ni aux aires et réseaux communs des bâtiments et sans diminuer le nombre de pièces principales.

- Un « logement adapté » est conçu ou aménagé en fonction du handicap spécifique d’une personne. Il peut, par exemple, être équipé d’une baignoire accessible par un lève-personne.

Actuellement, de nombreuses personnes proches de la retraite ou des pensionnés sont à la recherche de logements adaptables. Le marché de l’immobilier semble en tirer les conséquences puisque certains promoteurs commencent à intégrer ce type de paramètres dans leurs réalisations. Ce mouvement est cependant encore trop peu répandu pour répondre aux besoins du futur proche. Investir dans un logement adaptable, c’est aussi investir intelligemment du point de vue financier !

Plus d’infos ?
Benjamin Adnet – Attaché de presse de Jean-Marc Nollet – 0498/918438
Edwine Bodart– Attachée de Presse d’Eliane Tillieux – 0485/468.357


16.04.2014

présentation du "guide d'aide à la conception d'un bâtiment accessible"

"Guide d’aide à la conception d’un bâtiment accessible"

Le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles a le plaisir de vous inviter à la présentation du

"Guide d’aide à la conception d’un bâtiment accessible"

  Fournir un référentiel d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite à Bruxelles et en Wallonie.

 Le mercredi 16 avril 2014, à 13h45  

 

Chère Madame, Cher Monsieur,

 

Nous avons le plaisir de vous   convier à la présentation du « Guide d’aide à la conception d’un   bâtiment accessible ». Une initiative du (CAWaB Collectif   Accessibilité  Wallonie-Bruxelles).

Messieurs David Krapez (AWIPH),   Jean-Luc Strale, (Cabinet de la Ministre de la Santé de l’Action sociale et de l’Egalité des  Chances)  introduiront la présentation;  le CAWaB représenté par   Miguel Gerez

et Juile Vanhalewyn présenteront le Guide en vue d'améliorer l’’accessibilié des espaces  publics aux personnes à mobilité réduite à Bruxelles et en Wallonie.

Cette publication est destinée aux professionnels de la construction : les concepteurs, les entrepreneurs, les producteurs  et les responsables de l’urbanisme qui sont concernés par l’accessibilité des bâtiments. Elle sera mise à votre disposition à l’Auditorium de l’AWIPH.

Nous serons très heureux de vous y rencontrer.

 

Miguel Gerez

Coordinateur du projet

AMT Concept asbl

 

Quand ?    Le mercredi 16 avril 2014 à 13.45 heures.

Où?   AWIPH,  l’Auditorium

21, rue de la  Rivelaine,  6061 Montignies-Sur-Sambre

 

Possibilité de parking : emplacements dans le parking visiteurs de l’AWIPH.

Veuillez contacter Monsieur Miguel Gerez au 02/705 03 48

 

 N’oubliez pas de nous confirmer votre présence.


27.03.2014

Communiqué de presse : Le logement en Wallonie : accessible, adaptable et adapté!

Communiqué de presse

 

Eliane TILLIEUX - Communiqué de presse

Le logement en Wallonie : accessible, adaptable et adapté!

Gouvernement wallon du jeudi 27 mars 2014

 

Permettre à tous d’accéder et de vivre dans son logement en toute autonomie et sécurité.

Nombre de logements sont aujourd’hui inaccessibles aux personnes à mobilité réduite et aux personnes âgées. Adapter un logement a posteriori prend du temps et est plus onéreux que de construire d’emblée accessible, adaptable et adapté ! Sur proposition du Ministre du logement et d'Eliane TILLIEUX, Ministre de la santé, de l'action sociale et de l'égalité des chances, le Gouvernement wallon a adopté en seconde lecture le projet d'arrêté relatif au logement accessible, adaptable et adapté.

Le projet d’arrêté précise  les critères et les caractéristiques techniques  permettant de reconnaître les logements accessible, adaptable et adapté. Il  concerne le logement public et privé. A terme, l’objectif est d'en dresser un cadastre complet.

 

Quelle évolution?

Jusqu’à présent, aucune réglementation n’existait en matière de logement adaptable. Mais des recommandations existaient en vue de favoriser le maintien à domicile de chaque personne, quelle que soit l’évolution de ses capacités physiques dans le Guide d’aide à la conception d’un logement adaptable.

Le principe du logement adaptable est de rendre aisée, dès l’origine de la construction (ou rénovation lourde), sa transformation ultérieure en un logement adapté. Son surcoût est estimé à 2% par rapport à un logement classique.

Dès lors, l’octroi de subventions pour rendre les logements adaptables dans le secteur public est de :

  • 2.000 euros pour les logements d’une chambre ;
  • 2.500 euros par logement de deux ou de trois chambres ;
  • 3.000 euros par logement de quatre chambres ou plus.

 

De quels logements parle-t-on?

  • Le logement accessible est un logement dont l’accès est aisé pour tous, y compris les personnes à mobilité réduite (PMR). L’accessibilité concerne autant les abords et les parkings que les parties communes du bâtiment, jusqu’à la porte d’entrée principale du logement. Il est une condition sine qua non pour concevoir un logement adaptable.
  • Le  logement adaptable est un logement accessible qui tient compte dès le départ du fait que l’on est tous susceptible de devenir un jour une PMR. Il peut être aisément transformé en un logement adapté si nécessaire.
  • Le logement adapté est un logement accessible qui répond directement aux besoins spécifiques d’une PMR en lui permettant d’y circuler et d’en utiliser toutes les fonctions de manière autonome.


Selon Eliane TILLIEUX
, « Chez soi, c’est le premier choix ! Rendre  accessible  les logements répond à un besoin essentiel : permettre aux personnes de « bien vivre chez soi », assurer la participation à la vie sociale, économique et culturelle des personnes en situation de handicap, à mobilité réduite, ou âgées. C’est un véritable défi à relever pour lequel il importe de trouver des solutions à la hauteur des besoins des citoyens  en matière d’accessibilité mais aussi de mobilité et de logement. Aménager l’environnement dans une logique « d’accessibilité universelle » utile à tous, tel est notre objectif afin de faire de la Wallonie, une région où il fasse mieux vivre, où bien-être et qualité de vie se conjuguent avec autonomie et émancipation. »

 

 

 

Edwine BODART
Attachée de presse

_________________________________________

 

Cabinet de Madame Eliane TILLIEUX
Ministre de la Santé, de l'Egalité des Chances et de l'Action Sociale.
Rue des Brigades d'Irlande, 4
5100 NAMUR

 

 


19.12.2013

Formation

Ne ratez pas la nouvelle séance de formation proposée par le Consortium Construire Adaptable

Cette formation a pour objectif de répondre  à la question « Comment concevoir et réaliser un logement adaptable ? ». Elle présentera les critères et solutions techniques pour répondre à ce nouveau défi. Elle s’adresse aux professionnels de la construction, concepteurs et entrepreneurs.

Modalités

Lieu : Centre IFAPME de Gembloux (les Isnes) rue Saucin, 66 (à proximité de la sortie 13 - Spy de la E42).
Deux choix de dates : le mardi 28 janvier 2014 de 14h00 à 17h00 OU le samedi 1er février 2014 de 9h30 à 12h30.
Formation gratuite.
Nombre de participants limité à 20 par séance.

Programme

  • Rappel des enjeux du logement adaptable : une réponse aux besoins des personnes à mobilité réduite
  • État de la recherche de solutions techniques pour certains points sensibles : seuil, cloison démontable...
  • Descriptif des aménagements local par local
  • Exercice pratique : intégration des critères du logement adaptable dans un projet donné
  • Echange : arguments en faveur de l’adaptabilité
  • Questions - réponses
  • Évaluation et relevé des attentes complémentaires

Les contenus de cette formation font l’objet du « Guide d’aide à la conception d’un logement adaptable » publié par le CSTC.

Formateurs

Xavier Anciaux et Laurence Tonglet - Bureau d’étude Plain-Pied

Remarque

Si vous avez participé à la formation du 21 juin 2013 qui s’est également tenue au centre IFAPME de Gembloux, sachez que ces nouvelles séances portent sur le même objet.

Inscription

centre.gembloux@ifapme.be

081/58.53.63

Invitation


14.11.2013

Beau succès des nouvelles séances d’information « Construire Adaptable »

L'action "Construire Adaptable" réunit actuellement plus de 100 professionnels-partenaires

Dans le courant du mois d’octobre et du début du mois de novembre, cinq séances d’information ont été organisées par le consortium de « Construire Adaptable ».  Visant à clarifier la définition du logement adaptable et à informer les professionnels, désireux de relever ce défi, concernant l’aide dont ils peuvent bénéficier, ces séances ont rencontré un franc succès. 94 personnes, principalement des architectes mais également des représentants de sociétés de logements publics, des représentants de sociétés de promotion immobilière, des agents communaux, des gestionnaires de maison de repos et des représentants du CPAS, ont ainsi participé à ces soirées d’information.

51 de ces participants ont fait le choix de rejoindre l’action « Construire Adaptable » et sont venus se rajouter aux 54 professionnels-partenaires existants. Le consortium « Construire Adaptable » accompagne actuellement plusieurs d’entre eux dans la réalisation d’un projet de logement adaptable.  


05.11.2013

Séance d'information

Le comité FABI Construction vous convie à sa séance d'information relative aux enjeux de l’adaptabilité et de l’accessibilité du bâtiment

Garantir l’accessibilité et l’adaptabilité des bâtiments à tous et en particulier aux personnes à mobilité réduite est un enjeu important au sein de notre société.

Profitez de l’opportunité de vous informer sur cette thématique et d’ainsi contribuer à la poursuite de cet objectif en assistant à la séance d’information de ce 28 novembre 2013 intitulée « L’adaptabilité et l’accessibilité du bâtiment pour les personnes à mobilité réduite ».

Cette séance est organisée par le comité FABI Construction dans le cadre de son cycle « Construction durable » en collaboration avec la CCW, la CCB-C et le CSTC.

Programme :

- 13H30-13H50 : Exposé de synthèse des exigences des systèmes de certification de bâtiment (HQE-BREEAM-VALIDEO-DGNB…) par Monsieur Pierre-Henri Lefebvre, chef de projet au CSTC.

- 13H50-14H20 : L’accessibilité des bâtiments par Monsieur Vincent Snoeck, directeur de l’asbl GAMAH.

- 14H20-15H00 : L’action « Construire adaptable » vers plus de logements adaptables par Monsieur Vincent Snoeck, directeur de l’asbl GAMAH.

- 15H00 : Pause.

- 15H20-16H00 : Les critères techniques de l’adaptabilité des bâtiments par Madame Isabelle Lecomte, chef de projet au CSTC.

- 16H00-16H40 : Témoignages par Monsieur Xavier Anciaux, administrateur délégué de l’asbl Plain Pieds.

- 16H40-17H00 : Questions-réponses.

- 17H00 : Synthèse et conclusions par Monsieur Philippe Gosselin, Past-Président du comité construction de la FABI.

- 17H30 : Drink

Lieu :

Centre de formation de l’IFAPME – ISNES, rue Saucin, 66 à 5032 Gembloux (Les Isnes).

Prix :

- 75 € pour les membres FABI, les membres du CSTC, de la CCBC, de la CCW, des universités concernées et les administrations.

- 125 €  pour les non-membres.

-  25 € pour étudiants.

Inscriptions :

Demandez votre bulletin d'inscription à Youri Vandervaeren (CSTC) :

Tél.: 02/716.43.90

Fax: 02/725.32.12

Email: yv@bbri.be


17.09.2013

Séances d'information

Désireux d’en savoir plus sur l’action Construire Adaptable ? Ne manquez pas nos prochaines séances d’informations.

L’objectif de cette séance d’information est de permettre aux participants de disposer d’une vision claire de ce qu’est un logement adaptable et de prendre connaissance de la procédure à suivre s’ils souhaitent développer un de leurs projets dans cette voie. Un expert sera également présent pour répondre aux questions techniques sur le logement adaptable.

Quatre dates et lieux différent(e)s vous sont proposé(e)s :

  • Centre IFAPME de Limal - 10 octobre 2013

Rue Charles Jaumotte 7

1300 Wavre

david.lambois@ifapme.be

010/42 00 71

  • Centre IFAPME de Charleroi - 22 octobre 2013

Ch. de Lodelinsart 417

6060 Gilly

cala@centrepme.be

071/28 10 03

  • Centre IFAPME de Liège - 23 octobre 2013

Boulevard Ste Beuve 1

4000 Liège

kevin.willem@formation-pme.be

04/229 84 25

  • Centre IFAPME de Libramont - 4 novembre 2013

Rue de la Scierie 32

6800 Libramont

amandine.legrand@ifapme.be

0472/990 690

 

L’accès à ces séances d’information est gratuit mais nécessite une inscription préalable.

Une autre séance est organisée par l’UWA le 17 octobre, de 16h30 à 19h30 en son siège de Namur : www.uwa.be (séance réservée à ses membres).

Remarque : si vous avez participé aux séances de janvier et février 2013 qui se sont tenues dans le centre IFAPME de Gembloux (Isnes), sachez que ces nouvelles séances portent sur le même objet.


21.06.2013

Formation

Formation

Le 21 juin 2013 aura lieu la première formation. L’objectif de cette journée est de contribuer à un apport d’expertise complémentaire dans la gestion de projets de logements « adaptables ». Le programme abordera l’appropriation des critères techniques par des mises en situations et des exercices pratiques.

Cette formation s'adresse aux professionnels partenaires ayant signé la charte.

Modalités de la journée :

Lieu : Centre IFAPME de Gembloux (les Isnes) rue Saucin, 66
Horaire : de 9h à 16h30
Participation gratuite pour les professionnels partenaires
Inscription pour le 18 juin 2013

Programme de la journée :

  • Enjeux du logement adaptable
  • Point sur les besoins des personnes à mobilité réduite
  • Critères techniques du logement adaptable
  • Exercice pratique : un local adaptable 
  • Mise en situation : vivre au quotidien avec un handicap ou une déficience
  • Exercice pratique : un logement adaptable
  • Échange : arguments en faveur d'un logement adaptable
  • Évaluation collégiale : degré de satisfaction de chacun et relevé des attentes complémentaires

Formateurs :

  • Xavier Anciaux - Bureau d'étude Plain-Pied
  • Paul Wagelmans - ULg-CIFFUL
  • Laurence Tonglet - Bureau d'étude Plain-Pied (au titre d'expert technique)

21.05.2013

Le CAWaB fait le point sur ses activités 2012

CAWaB activités 2012
 
Par Patrick Bartholomé

De plus en plus, du fait de la qualité de ses membres et de ses réalisations, le CAWaB est reconnu par les pouvoirs publics comme un interlocuteur incontournable. Au cours de l’année 2012, à plusieurs occasions, des relations se sont établies, voire renforcées à différents niveaux :

  • Les élections
  • La meilleure prise en compte de l'accessibilité dans les politiques
  • Les transports publics (TEC, SNCB, STIB)
  • Le logement adaptable


Du côté des projets en cours en 2013, on notera

  • la préparation des élections fédérales/communautaires et européennes de 2014
  • la conclusion du dossier accessibilité TEC
  • la communication via le site CAWaB
  • l'élaboration d’un mémorandum destiné aux gouvernements issus des élections de 2014
  • la révision de la législation de l’ex-Cwatupe (Code wallon de l´Aménagement du territoire, de l´Urbanisme, du Patrimoine et de l'Énergie), devenu CoDT (Code de Développement Territorial), en matière d’accessibilité et de prise en compte de la convention ONU sur les droits des personnes handicapées. 
Pour lire un document plus complet (4 pages) sur les activités du CAWaB, suivez ce lien.

 


04.04.2013

Adoption d'un avant-projet d’arrêté relatif au logement accessible, adaptable et adapté

Avant-projet d'arrêté
Par Patrick Bartholomé

Sur proposition du Ministre du Logement et de la Ministre de l’Action sociale, le Gouvernement wallon a adopté, en première lecture, l’avant-projet d’arrêté relatif au logement accessible, adaptable et adapté. Le texte définit les critères et les caractéristiques techniques de ce type de logements afin que l’administration et la Société Wallonne du Logement puissent vérifier la conformité des logements réalisés grâce à l’octroi d’une subvention.        

Pour rappel, la  subvention destinée à créer les logements sociaux, de transit et  d’insertion a été augmentée lorsque ces logements sont conçus pour être  accessibles aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux personnes  âgées. Un complément est prévu à hauteur de 2.000 € pour les habitations d’une chambre, 2.500 € pour celles de deux ou trois chambres et de  3.000 € pour celles de plus de quatre chambres.

L’objectif du Gouvernement  wallon est de favoriser la construction de logements adaptables.  Construire ce type de logement ne coûte pas nécessairement plus cher. Il faut juste avoir en tête, au moment de la conception, que le logement  pourra être transformé ou adapté aux besoins spécifiques des différents  âges de la vie. Un logement adaptable  permet une  réduction des dépenses en cas d’aménagement  futur et le maintien à domicile des personnes  qui rencontrent des difficultés de déplacement dues à leur âge.

L’arrêté est le fruit d’un travail réalisé en étroite collaboration avec les  acteurs de terrain (CAWAB, SWL, DGO4) et l’administration. Pour ce qui  est de la formation des enquêteurs de l’administration qui seront amenés à rendre un avis sur les logements adaptés, elle sera réalisée en  collaboration avec l’AWIPH. Enfin, une circulaire sera rédigée à  destination des opérateurs du logement. Elle expliquera clairement en  quoi consiste le dispositif et présentera les outils d’accompagnement  existants.

Cet arrêté vient compléter la panoplie composée

- d’un guide pour la conception du logement adaptable réalisé par le Centre Scientifique et Technique de la Construction en collaboration avec le CIFFUL, la Société Wallonne du Logement et la Confédération Construction Wallonne et le CAWAB ;

- des formations et appel à projets lancés dans le cadre de l’opération « construire adaptable » en partenariat avec la Confédération Construction, l’Union Wallonne des Architectes et le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles.


04.03.2013

Communiqué de presse du Ministre Nollet (28/02) : Des logements publics adaptables pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées

Communiqué de presse du Ministre Nollet

Sur proposition du Ministre du Logement et de la Ministre de l’Action sociale, le Gouvernement wallon a adopté, en première lecture, l’avant-projet d’arrêté relatif au logement accessible, adaptable et adapté. Le texte définit les critères et les caractéristiques techniques de ce type de logements afin que l’administration et la Société Wallonne du Logement puissent vérifier la conformité des logements réalisés grâce à l’octroi d’une subvention.


Pour rappel, la subvention destinée à créer les logements sociaux, de transit et d’insertion a été augmentée lorsque ces logements sont conçus pour être accessibles aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux personnes âgées. Un complément est prévu à hauteur de 2.000 € pour les habitations d’une chambre, 2.500 € pour celles de deux ou trois chambres et de 3.000 € pour celles de plus de quatre chambres.

Quelques précisions de vocabulaire pour savoir concrètement de quoi il s’agit :

  • Un logement accessible est un logement dont les parkings, les voies d’accès, les portes, les couloirs, les cages d’escalier, le niveau des locaux et les ascenseurs répondent aux caractéristiques techniques issues du CWATUPE pour permettre leur accès aisé par une personne à mobilité réduite
  • Un logement adaptable est un logement accessible pouvant être aisément transformé en logement adapté aux besoins spécifiques d’une personne à mobilité réduite de manière à lui permettre d’y circuler et d’en utiliser toutes les fonctions de manière autonome.
  • Un logement adapté est un logement dont la configuration permet une occupation adéquate par un ménage en raison du handicap d’un de ses membres.

L’objectif du Gouvernement wallon est de favoriser la construction de logements adaptables. Construire ce type de logement ne coûte pas nécessairement plus cher. Il faut juste avoir en tête, au moment de la conception, que le logement pourra être transformé ou adapté aux besoins spécifiques des différents âges de la vie. Il s’agit par exemple, de prévoir des ouvertures de portes et des couloirs suffisamment larges pour pouvoir y circuler avec une chaise roulante, d’éviter les marches, etc. Un logement adaptable permet, au contraire,  une  réduction des dépenses en cas d’aménagement futur. Autre avantage : il permet de maintenir à domicile les personnes qui rencontrent des difficultés de déplacement dues à leur âge.

L’arrêté est le fruit d’un travail réalisé en étroite collaboration avec les acteurs de terrain (CAWAB, SWL, DGO4) et l’administration. Pour ce qui est de la formation des enquêteurs de l’administration qui seront amenés à rendre un avis sur les logements adaptés, elle sera réalisée en collaboration avec l’AWIPH. Enfin, une circulaire sera rédigée à destination des opérateurs du logement. Elle expliquera clairement en quoi consiste le dispositif et présentera les outils d’accompagnement existants.

Cet arrêté s’inscrit dans une dynamique plus vaste en faveur des personnes âgées et des personnes avec un handicap. Il vient utilement compléter la panoplie composée d’un guide pour la conception du logement adaptable réalisé par le Centre Scientifique et Technique de la Construction en collaboration avec le CiFFUL, la Société Wallonne du Logement et la Confédération Construction Wallonne et le CAWAB,  et les formations et appel à projets lancés dans le cadre de l’opération « construire adaptable » en partenariat avec la Confédération Construction, l’Union Wallonne des Architectes et le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles.

Le logement adaptable s’inscrit parfaitement dans une perspective durable : amélioration du cadre de vie, prise en compte du vieillissement de la population, réduction des dépenses pour un aménagement futur et débouchés pour le secteur de la construction.

Source


22.02.2013

Dossier sur le « Logement adaptable » paru dans le magazine « Construction – Le mensuel de l’entrepreneur »


La Confédération Construction a publié dans sa revue "Construction" un dossier sur le "Logement adaptable".

Celui-ci est dorénavant en ligne.


21.02.2013

Succès des séances d'information de l'action "Construire adaptable"

Succès de "Construire adaptable"

Plus de 50 professionnels du bâtiment sont devenus partenaires de l'action "Construire adaptable".

Pour rappel, l'action "Construire adaptable" propose aux professionnels du bâtiment (architectes, bureaux d'étude, entrepreneurs...) de s'inscrire dans une démarche volontaire visant à relever le défi du logement adaptable.

Deux séances d'information, spécialement destinées à ces professionnels, se sont déroulées le 23 janvier et le 5 février. Au total, ce sont près de 110 professionnels qui y ont assisté et plus de 50 d'entre-eux sont devenus "partenaires" de l'action. Il s'agit principalement d'architectes mais aussi d'entrepreneurs, d'ergothérapeutes, etc...

En adhérant à la charte de l'action, ces professionnels partenaires pourront prochainement  :

  • figurer dans l'annuaire diffusé sur le portail de l'action ;
  • faire référence à cette action dans leurs activités ;
  • bénéficier d'une offre de formations gratuite sur l'adaptabilité ; 
  • bénéficier d'un appui technique par des experts s'ils inscrivent un projet de logement dans l'action afin qu'il obtienne une attestation "Construire adaptable".