Les entrepreneurs

Le 8 février 2012, le Parlement wallon a voté le décret permettant l’application du Code wallon du logement  et de l’habitat durable. Celui-ci prévoit que 30% des nouveaux logements subventionnés par la Région devront être adaptables au handicap ou à une perte d’autonomie.

Dans le secteur privé, nous observons de plus en plus de demandes pour des logements adaptables (évolutifs en fonction de l’âge, de la situation familiale, de l’état de santé, etc.) : nos séniors désirent rester le plus longtemps à leur domicile ; certaines personnes prennent conscience qu’elles peuvent rencontrer des problèmes de mobilité de façon ponctuelle, périodique ou parfois de manière irréversible.

Le marché des logements adaptables est donc en pleine évolution mais peu d’entreprises savent répondre correctement à la demande : les entrepreneurs et leur personnel manquent souvent de connaissances dans les domaines de l’accessibilité et l’adaptabilité. Pourtant, pour qu’un logement réponde aux critères de l’adaptabilité, leur rôle est essentiel : c’est eux qui sont en première ligne, sur le chantier.